MOBELSOL

La MOBilité ELectrique SOLaire

MOBELSOL : la MOBilité ELectrique SOLaire en lien avec l’autoconsommation collective et les communautés d’énergie

D’un budget de 1,5 million d’euros sur trois ans, le projet MOBELSOL vise à maximiser le phasage entre production solaire et consommation d’électricité en incluant dans le périmètre de consommation la recharge de véhicules électriques distants du lieu de production. Une initiative phare de la Transition écologique coordonnée par le Bureau d’Etudes Tecsol et soutenue par la Région Occitanie et l’ADEME !

Tecsol et sa spin-off Sunchain, spécialisée en solutions informatiques appliquées à la gestion de l’énergie, sont à l’initiative du projet MOBELSOL qui vise à dégager les complémentarités entre le photovoltaïque et l’électromobilité. Ce projet est développé en partenariat avec le gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité ENEDIS et le SYDEEL66 (Syndicat Départemental d’Energie et d’Electricité du pays Catalan, propriétaire de bornes publiques REVEO sur son territoire, et actif dans le projet au nom du groupement REVEO). Il est soutenu par l’ADEME et la Région Occitanie-Pyrénées Méditerranée via son programme d’innovation READYNOV. L’objet du projet MOBELSOL est de favoriser la consommation d’énergie photovoltaïque produite localement à travers une opération d’autoconsommation collective ou la recharge de véhicule électrique. Les bornes de recharge dites « intelligentes » seront pilotées pour inciter économiquement les « électromobilistes » à recharger leur véhicule au moment opportun.

L’usage du solaire en itinérance grâce au réseau

Avec MOBELSOL, il s’agit de faire appel à une large palette d’installations de production photovoltaïques, allant de l’ombrière photovoltaïque abritant les voitures sur un parking, aux panneaux photovoltaïques sur le toit de la maison à relative proximité. Ceci introduit l’idée d’un usage du solaire en « itinérance », démarche dans laquelle tout acteur (particuliers, administrations, entreprises) pourrait s’inscrire, dans un premier temps dans un périmètre d’un kilomètre de rayon, en accord avec le cadre réglementaire de l’autoconsommation collective. Il est utile de rappeler qu’une installation de 3 kWc sur la toiture d’une maison, avec une production annuelle de 2 800 kWh, permet à un véhicule électrique urbain d’effectuer entre 12 000 et 17 000 km par an. Selon le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (CITEPA), 30% des émissions de CO2 provient de la circulation des voitures individuelles et près de 63 % de nos déplacements quotidiens s’effectuent aujourd’hui en voiture, y compris pour des déplacements de quelques kilomètres. Dans 75 % des cas, ces trajets se font avec un seul passager à bord. C’est donc sur la problématique des trajets domicile-travail que le projet MOBELSOL va se concentrer le plus.

Exploration de la solution blockchain en contrôle du processus

Il est donc souhaitable et possible d’associer solaire et électromobilité en maximisant la part solaire de la recharge des véhicules électriques grâce à différentes productions photovoltaïques disponibles en quasi-temps réel dans une logique de circuit court. Ce nouveau schéma de fonctionnement sera possible grâce au numérique, via la certification de l’origine géographique des électrons solaires disponibles par la solution informatique la plus pertinente.

Quatre cas d’usage

Concrètement, le projet MOBELSOL est axé sur les cas d’usage suivants, qui ont pour vocation de déceler de nouvelles opportunités offertes par le partage d’énergie solaire locale et notamment pour la recharge de véhicules électriques :

  1. d’effectuer des choix de priorisation de consommation ou d’attribution de production entre les participants de l’opération d’autoconsommation collective;
  2. de participer à deux opérations d’autoconsommation collective simultanément ;
  3. Exploration des nouveaux modèles d’affaires de partage d’énergie, notamment les opportunités offertes par la mobilité électrique , envisageables avec les futures communautés d’énergie
  4. Pilotage de la recharge des véhicules électriques afin de maximiser le recours au solaire (cas d’usage transversal aux trois premiers)

Appel à contributions : le club utilisateurs MOBELSOL

Les hypothèses et les résultats du projet seront régulièrement confrontés aux besoins et exigences exprimés au sein d’un « club d’utilisateurs » constitué d’acteurs d’horizons variés. Des démonstrateurs sont prévus autour des plus volontaires. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à contacter l’équipe projet. 

TECSOL : alexandra.batlle@tecsol.fr et nicolas.peiffer [at] tecsol.fr
ENEDIS : sylvain.tellerain [at] enedis.fr
SUNCHAIN : julien.cappiello [at] sunchain.fr
SYDEEL 66 : clementlauze [at] sydeel66.com

 

 « Production d’électricité photovoltaïque et mobilité électrique sont deux axes importants de la transition énergétique. Des synergies existent entre eux : il faut les exploiter » André Joffrefondateur du bureau d’études Tecsol.

"SOLAIRE et BORNES DE RECHARGE : les énergies renouvelables favorisent la mobilité durable et la transition écologique." Jean Maury, Président du SYDEEL66